Journées Portes Ouvertes : venez découvrir l’IES Business School
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Conférencier à l’IES Business School, Pierre Albertini va sortir un livre sur Valéry Giscard d’Estaing

Fondateur de l’Université Populaire de Rouen en 2008, Pierre Albertini va relancer un cycle de conférences à partir de décembre 2023 dans les locaux de l’IES Business School Normandie à Rouen.

Ce n’est pas un hasard s’il a choisi de revenir sur le bilan du septennat de Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) le 17 avril 2024 dans l’une des grandes salles de conférence de l’IES. Il s’agira de sa quatrième conférence de l’année universitaire 2023-2024.

En mai 1974, Valéry Giscard d’Estaing était élu président de la République. Sept ans plus tard, VGE était battu par François Mitterrand.

Maire centriste de Mont-Saint-Aignan (1980-2001) puis maire de Rouen (2001-2008, ancien député de la 2e circonscription de la Seine-Maritime (1993-2007), Pierre Albertini vient de mettre la touche finale à un livre-bilan du seul et unique septennat de VGE.

Un projet de livre que l’ancien président de la République a soutenu. ” En 2013, à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de Jean Lecanuet, j’avais fait venir à Rouen plusieurs personnalités politiques françaises dont François Bayrou et Valéry Giscard d’Estaing. A l’issue de la messe donnée en l’église Jeanne d’Arc, le Président m’avait proposé de dîner avec lui. Nous nous sommes retrouvés en tête-à-tête à l’hôtel de Bourgtheroulde. Au cours du repas, je lui dis que les biographies qui lui ont été consacrées ne sont pas à la hauteur de son action à la tête du pays pendant sept ans. Il m’a répondu : ‘ Pierre, prenez la plume et écrivez’.” (crédit photo : archives Paris Normandie)

Dix ans plus tard, le livre est fini. Le manuscrit est chez l’éditeur, L’Archipel, et sa sortie est prévue au printemps 2024.

PierreAlbertini0 1

Il existe de multiples livres consacrés à Valéry Giscard d’Estaing. En quoi votre ouvrage apportera un regard neuf et différent sur ce septennat ?

Pierre Albertini : ” C’est ma façon de réparer une forme d’injustice. Quand vous interrogez les Français sur les présidents qui ont marqué la Ve République, un trio se détache : De Gaulle, Mitterrand et Chirac. Valéry Giscard d’Estaing arrive loin derrière. Et pourtant, son septennat a été très dense. VGE a fait beaucoup plus que tous les présidents de la Ve République – si on met De Gaulle à part – pour réformer et moderniser la France.

Vous avez pris l’option d’écrire un livre “franco-français”…

Pierre Albertini : ” Quand j’ai dîné avec lui en 2013 à Rouen, je lui ai proposé un projet uniquement focalisé sur la politique intérieure car j’estime que la dimension européenne et internationale est suffisamment bien traitée et documentée.

” VGE était un analyste, un scientifique “

Comment avez-vous travaillé ?

Pierre Albertini : ” Je l’ai revu plusieurs fois (ndlr : VGE est décédé le 2 décembre 2020 à l’âge de 94 ans), j’ai collecté beaucoup de documents et j’ai replongé dans mes propres souvenirs. J’ai commencé à rédiger un an avant sa mort. Il n’a rien lu de mes écrits. J’essaie d’imaginer ce qu’il aurait dit. Je pense qu’il m’aurait dit : ‘Votre livre est intéressant mais vous avez oublié ceci, cela…’ Valéry Giscard d’Estaing avait ce qu’on appelle une mémoire d’éléphant. Quand le Centre d’histoire de Science Po a entrepris un travail de recherche sur son septennat entre 2002 et 2007, il est venu apporter son propre témoignage lors de chaque colloque.

” En démocratie, on construit sur du sable”

Vous faites partie de ceux qui pensent que VGE ne méritait pas de perdre en 1981 face à François Mitterrand…

Pierre Albertini : ” VGE était un analyste, un scientifique. Lorsqu’il se représente en 1981, il a un nouveau projet pour la France et il estime qu’il a réalisé 75% de son programme de 1974. Il est arrivé à VGE ce qui est arrivé à Churchill en 1945. En 1981, les Français ont considéré que VGE avait fait son boulot et ils voulaient passer à autre chose. L’opinion française a du mal à être constante, elle est volatile, ondoyante. J’ai toujours pensé qu’en démocratie, on construit sur du sable. Ce n’est pas une façon de désavouer celui qui est au pouvoir, c’est juste l’envie de voir autre chose.

En quoi François Mitterrand était-il différent de VGE sur le plan intellectuel ?

Pierre Albertini : ” Il était impossible de savoir quelle décision François Mitterrand allait prendre. Il avait toujours deux solutions au feu et jusqu’au dernier moment, il voulait avoir la possibilité de choisir. VGE laissait lui toujours une place au doute critique, mais il avait un seul cap”.

  • “Valéry Giscard d’Estaing, le président qui osa”, Pierre Albertini, éditions L’Archipel (sortie au printemps 2024).

Les conférences de Pierre Albertini à l’IES sont ouvertes à tous

  • Mercredi 13 décembre à 17 heures : Le visage démographique de la France et de la Normandie à l’horizon 2070
  • Mercredi 14 février 2024 à 17 heures : La France est-elle gouvernable ?
  • Mercredi 20 mars à 17 heures : Israël/Palestine : un siècle de conflits
  • 17 avril 2024 à 17 heures : 1974-1981 : le bilan du septennat de Valéry Giscard d’Estaing.
  • IES Business School Normandie, 12 bis avenue Pasteur à Rouen. Renseignements au 06 71 75 55 61.

Crédit photo : Archives Paris Normandie