L’élève au centre de l’école
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Logo

L’élève au centre de l’école

L’alternance à l’IES

contrat de professionnalisation ou d’apprentissage

Que ce soit en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, l’alternance se définit comme une formation alliant l’aspect pratique en entreprise et l’aspect théorique à l’école. Les avantages liés à ce type de parcours sont multiples aussi bien pour les étudiants que pour les entreprises. Des chiffres récents le confirment, avec plus de 500 000 alternants en France en 2020.

Emerging et l’Institut Trendence ont établi une enquête auprès des directeurs des ressources humaines du monde entier (25 000 recruteurs dans 20 pays). Il en ressort que « savoir valoriser ses expériences » est une réelle attente de leur part. L’alternance est plébiscitée car « c’est la preuve que le jeune a déjà été confronté au monde de l’entreprise et à ses contraintes ; il connaît les règles et les codes de la sphère professionnelle ».

Il existe deux grands types de formations en alternance qui se traduisent par deux types de contrats de travail pouvant être conclus entre l’école et l’entreprise. On retrouve donc le contrat d’apprentissage (majoritaire au sein de notre école) et le contrat de professionnalisation. Ces deux contrats ont leurs spécificités mais le contrat d’apprentissage présente des avantages pour l’alternant, dont le statut d’étudiant salarié.

Les avantages pour l’étudiant

Se constituer une solide expérience professionnelle : Grâce à son immersion dans le monde du travail pour une durée d’au moins six mois, l’alternant peut se former rapidement et efficacement sur des missions précises, alliant l’aspect théorique à l’école et l’aspect pratique en entreprise.

Se former tout en étant rémunéré : La formation au sein de l’IES Business School, comme dans toute grande école de commerce, a un coût qui n’est pas toujours accessible pour les étudiants ou leurs parents. L’alternance permet à l’étudiant de financer ses études (qui sont prises en charge par l’OPCO de l’entreprise). Il n’a aucun frais à avancer et il perçoit un salaire. Devenir autonome financièrement est un avantage certain pour tout étudiant.

Des avantages liés au statut de salarié : En plus d’un salaire, ce statut permet d’accéder, entre autres, à 5 semaines de congés payés par an. L’alternant bénéficie aussi du statut d’étudiant.

Une meilleure insertion professionnelle : Par rapport à un étudiant en formation initiale, l’alternant va acquérir une forte expérience et un savoir-faire qui favoriseront grandement son insertion professionnelle. Ses compétences et connaissances seront bien plus concrètes par rapport à un étudiant en formation initiale. Il pourra également se constituer un réseau professionnel dans un secteur d’activité qui l’intéresse grâce à son entreprise d’accueil. En effet, il est fréquent que les entreprises fassent le choix de garder l’étudiant une fois l’alternance terminée.

Les avantages pour l’entreprise

L’une des principales missions du service entreprises est de sensibiliser les sociétés sur les enjeux de l’alternance. En effet, il y a des avantages certains du fait d’accueillir un étudiant au sein de sa structure.

L’identification de hauts potentiels : Au sein de l’IES Business School, nous formons de futurs managers. Au travers de l’alternance, les entreprises sont en mesure de recruter des profils qui peuvent répondre à leurs besoins tout en investissant sur le long terme.

La bonne maîtrise des coûts salariaux et des démarches administratives : La conclusion des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation nécessite toute une procédure pour s’assurer de leur validité. Cette procédure s’est vue totalement simplifiée, pouvant désormais se faire en ligne. En effet, un organisme propre à chaque entreprise, l’OPCO (Opérateur de Compétences), est en charge de la vérification de tous les éléments et conditions du contrat. Il prend en charge également certains frais concernant la scolarité de l’étudiant. De plus, l’État met en place une aide exceptionnelle accordée aux entreprises recrutant un alternant (5 000 ou 8 000 euros selon l’âge de l’étudiant). Cette aide permet d’assumer les coûts du recrutement de l’apprenti ainsi que ses frais de scolarité, celui-ci n’étant pas comptabilisé dans le calcul des effectifs. La rémunération est légalement instituée et reste contrôlée.

La plus-value d’un regard nouveau : Le fait d’accueillir un jeune qui sera encadré par un tuteur au sein de son entreprise permet très souvent de belles rencontres entre des générations différentes. Chaque alternant se voit assigner légalement un tuteur compétent. Des conditions sont nécessaires pour le devenir et un nombre limité d’alternants peut être assigné à un même tuteur. Il s’agit d’une belle valorisation pour celui-ci, qui gagne en responsabilité au sein de l’entreprise. Enfin, les alternants apportent du dynamisme et une vision neuve, offrant la possibilité de déléguer de nombreuses missions et ainsi collaborer sur de nouveaux projets.

Une formation continue et professionnalisante : Recruter un étudiant en alternance, c’est s’offrir la possibilité de le former sur le long terme pour un poste complexe où des difficultés de recrutement peuvent se poser. Ce transfert d’informations, de connaissances et de compétences se fera tout au long de sa formation, alliant l’aspect pratique en entreprise et l’aspect académique à l’école. Il s’agit d’un investissement pour l’avenir, offrant un réel panel de savoirs liés à l’environnement de l’entreprise. L’alternant pourra, de plus, s’imprégner des valeurs de cette dernière.

Les points forts de l'IES