L’élève au centre de l’école
Logo

L’élève au centre de l’école

Les Valkyries, club de rugby féminin de haut niveau

Les Valkyries Normandie Rugby Clubs (VNRC), unique club normand de haut niveau de rugby féminin, est désormais partenaire de l’IES Normandie. Nous avons rencontré Delphine Bunel, Présidente du club, qui nous parle de sa passion pour cette discipline et de son engagement afin de permettre aux jeunes sportives de s’épanouir dans les meilleures conditions. Cette collaboration fait partie des initiatives de notre école de commerce pour valoriser notre filière sport, qui a un fort lien avec le management. 

Bonjour Madame Bunel ! Parlez-nous de votre passion pour le sport.

« Bonjour ! Après avoir fait de l’athlétisme pendant 20 ans, j’ai découvert le rugby. J’ai tout de suite aimé cette discipline pour l’esprit d’équipe, un aspect qui manque dans l’athlétisme. Je suis également enseignante d’EPS et, après avoir été joueuse dans les Valkyries, je suis devenue la Présidente de ce club normand qui est aujourd’hui en Élite 2. »

Les Valkyries Normandie Rugby Clubs (VNRC) est l’unique club normand de haut niveau de rugby féminin.

« Oui, c’est pour nous une fierté. Ce club est né du rapprochement de 2 équipes de rugby féminin, une de Caen et l’autre de Rouen. On peut dire qu’à travers le sport nous avons réussi à créer un projet commun entre l’ancienne Haute et Basse-Normandie. Nous ne lâchons jamais rien sur le terrain, nous sommes de vraies guerrières et nous sommes en Normandie : le nom Valkyries nous représente parfaitement. »

Votre meilleure réussite jusqu’ici ?

« Nous sommes devenues championnes de France d’Élite 2. »

Quelles sont les valeurs et les ambitions des Valkyries ?

« Nous sommes un club familial, les filles sont très proches les unes des autres et passent beaucoup de temps ensemble. Nous avons envie qu’il y ait de l’entraide entre elles mais aussi avec le staff. Elles peuvent m’appeler si elles ont un souci, je suis là pour faire en sorte qu’elles vivent au mieux leur passion. Notre ambition principale est d’avoir le même statut que les joueurs hommes. Pour l’instant, nous avons les mêmes devoirs mais nous n’avons pas les mêmes droits. C’est notre combat. J’ai 2 enfants, une fille et un garçon, qui jouent au rugby. Or, il faut que j’explique à ma fille qu’elle n’a pas les mêmes droits que son frère dans ce sport. Je n’ai pas envie que ce soit comme cela. Quand je suis devenue présidente des Valkyries, nous voulions créer un centre d’entrainement labellisé féminin reconnu par la Fédération Française de Rugby. Ils nous ont répondu que cela n’existait pas parce que personne ne l’avait demandé. Nous avons fait en sorte que le premier en France soit créé. 

Pourquoi un partenariat avec l’IES Business School ?

« Ce qui m’a plu quand j’ai échangé avec Boris Mazurier, c’est que le contact a été simple et j’ai senti l’envie de l’école de venir vers nous. Dans le sport, le management est essentiel. Les entreprises aiment beaucoup avoir des sportifs dans leurs équipes car ils savent se mettre en jeu et relever les défis. Dans une équipe, il faut savoir fédérer les gens comme dans le sport. Ce n’est pas qu’une dépense d’énergie mais cela apporte des compétences supplémentaires. Il y a une grosse partie mentale qui est riche pour l’entreprise. Nous avons 2 joueuses qui font leurs études à l’IES Normandie. Ce partenariat nous a permis de faciliter leur parcours grâce à des emplois du temps aménagés. »

Merci, Madame Bunel, pour avoir répondu à nos questions.