L’élève au centre de l’école
Logo

L’élève au centre de l’école

Une étudiante de l’IES va jouer au Stade de France

Étudiante à l’IES Normandie en alternance, Faustine Mauger va réaliser un rêve commun à beaucoup de musiciens : jouer au Stade de France. Le 14 mai prochain, elle a été sélectionnée pour participer à Rockin’1000 en tant que guitariste. Ce spectacle hors normes, porté par plus de 1000 musiciens amateurs, avait accueilli en 2019 près de 55 000 spectateurs.
Cette année, Faustine et les autres musiciens pourront se joindre à -M-, invité de cette édition, pour interpréter quelques-uns de ses morceaux lors de cet événement hautement médiatisé.

L’IES Business School a décidé d’être le sponsor de cette passionnée de musique et de l’accompagner dans la réalisation de ce projet. Faustine nous parle, dans une interview, de son parcours dans le marketing et de son amour pour la guitare.

Bonjour Faustine ! Pouvez-vous nous parler de votre formation ?

« Bonjour ! J’ai commencé par un BTS Photographie en région parisienne pendant deux ans. Ensuite, je suis revenue à Rouen et j’ai fait une licence LEA (langues étrangères appliquées) en anglais et espagnol. Puis, je suis arrivée à l’IES Normandie où j’effectue actuellement un Bac+5 Marketing et communication digitale en alternance. »

Vous êtes en alternance. Quel poste occupez-vous ?

« Je suis Chargée d’actions marketing chez Vortys, une entreprise qui développe une solution SIRH (Système d’Information Ressources Humaines). Parmi mes missions, il y a la refonte de l’identité visuelle de l’entreprise, la création d’un site web et la mise en place d’actions marketing pour trouver de nouveaux clients. C’est un poste qui me correspond totalement. Je suis vraiment contente de la formation que j’ai choisie et de m’être orientée dans le domaine du marketing. En ce qui concerne l’IES, je m’y sens très bien et je me suis rapidement intégrée. En effet, c’est une école à taille humaine, on se connaît tous et c’est facile de tisser des liens. »

Comment envisagez-vous votre carrière ?

« Je n’ai pas de métier idéal parce que j’ai encore beaucoup à apprendre, mais j’espère évoluer dans le milieu du marketing et de la communication. La photographie a toujours été une passion pour moi, mais j’ai décidé de revenir vers un enseignement plus généraliste pour me donner la possibilité d’avoir plusieurs cordes à mon arc. J’ai découvert le marketing durant ma licence en langues étrangères appliquées. Cela m’a plu donc j’ai décidé d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. En même temps, je peux me servir au quotidien de mes compétences dans le cadre de mes missions de marketing et communication. »

Parlons de Rockin’1000, cet événement musical hors normes auquel vous allez participer au Stade de France. 

« En 2019, mon père avait entendu à la radio qu’ils cherchaient des musiciens pour jouer au Stade de France dans le cadre de ce concert. Lorsque j’ai décidé de tenter les sélections, les inscriptions étaient déjà clôturées. Toutefois, j’y suis allée en tant que spectatrice. Cela m’a donné encore plus envie d’y participer. En 2020, j’avais été sélectionnée en tant que guitariste mais, à cause de la pandémie, l’événement a été repoussé à deux reprises. Cela fait donc plus de deux ans que je me prépare à à faire partie, le temps d’une soirée, d’un groupe d’un millier de musiciens provenant de plusieurs pays européens. Cette année, nous aurons enfin la chance de jouer avec -M- certains de ses morceaux. Cette expérience attendue depuis longtemps s’annonce incroyable, de pouvoir jouer là où les plus grands au monde ont joué. Il reste des places pour l’événement si quelqu’un est intéressé ! »

Avez-vous d’autres projets autour de la musique ?

« J’ai commencé la musique toute seule, à l’âge de douze ans, avec la guitare de mon père. Au bout de six mois, mes parents ont vu que c’était une véritable passion et ont commencé à me donner des cours. Depuis, je continue à jouer et même à produire quelques morceaux. Le fait de répéter à plusieurs dans le cadre de Rockin’1000 m’a donné envie de m’y mettre plus activement et de trouver un groupe pour faire de la musique régulièrement. »

La phrase du jour ?

« On va rester dans le thème de la musique avec une citation de Kurt Cobain : « Je préfère être détesté pour ce que je suis qu’être aimé pour ce que je ne suis pas ». 

Merci, Faustine, d’avoir répondu à nos questions.